Nouvelle-Zélande

DSC01420

Des paysages à couper le souffle, des moutons, des hobbits, des moutons, du rugby, des moutons, des kiwis et des moutons : pas de doutes, vous êtes bien en Nouvelle-Zélande.

ligne separatrice

SOMMAIRE

Destinations
A ne pas manquer
Informations pratiques
Histoire
Faits intéressants!
Langue

ligne separatrice

DESTINATIONS

ILE DU SUD

ligne separatrice

Culture pour les nuls, avant de partir:

Connaitre la différence entre un mouton, une brebis, un bélier , un agneau, et un cheval / apprendre les règles du rugby et le nom de deux-trois joueurs All Blacks, histoire de faire illusion en cas d’urgence…

A ne pas rater, selon Ganache (pour l’ile du Sud)

Bon, toute la Nouvelle-Zélande est immanquable, et vous trouverez pléthore de sites internet qui détaillent les lieux incontournables de l’Ile du Sud (qui est la seule dont je vous parlerai ici, pour y être allée). Du coup cette liste représente plus ce que moi, j’ai préféré.

  • La Nouvelle-Zélande du Sud, c’est un peu la règle des 3 M : des moutons, des montagnes… et encore des moutons … du coup, vous ne pouvez pas aller en NZ, sans ramener un pull en laine (ou un bonnet, des gants, un slip enfin un truc en laine quoi…)

  • Acheter dans un supermarché des kiwis, made in Italy.
  • Manger des moules géantes à Havelock, un jour de pluie.

DSC03162

  • Aller au mont Sunday, avec la BO du seigneurs des anneaux dans les écouteurs.
Mais ce ne serait pas ...le GOUFFRE HELM??

Mais ce ne serait pas …le GOUFFRE DE HELM??

  • Visiter “l’école des otaries”, au Nord de Kaikoura (Ohau Stream Walkway and Waterfall)

DSC03355

  • Lever les yeux au ciel un soir de nouvelle lune, et admirer les étoiles.

DSC01282

  • Baisser les yeux au sol un soir de pleine lune, et admirer les ombres.

DSC02973

  • Voir au moins une fois des glow worms (vers luisants) dans l’obscurité. Ce n’est pas forcement époustouflant, mais vous le regretterez si vous ne le faites pas.
  • Essayer de voir un dauphin pendant trois semaines non-stop, sans succès.
OH PUTAIN UN DAUPHIN!! Si je te jure!!!

OH PUTAIN UN DAUPHIN!! Si je te jure!!!

Et si vous aimez prendre des risques…

  • Aller en Nouvelle-Zélande seul, sans permis de conduire.
  • Dire à un néo-zélandais, que l’Australie, c’est un beau pays.
  • Jeter un petit papier dans une poubelle non-recyclable.

ligne separatrice

INFORMATIONS PRATIQUES:

taux de change approximatif: La monnaie locale, c’est le Dollar Néo-zélandais. 1 EUR = app. 2 NZD.

Indicatif téléphone (oui, oui, ça peut servir): +64

Décalage horaire: Par rapport à Singapour:  +6 ou +7, selon heure d’été ou d’hiver, par rapport à la France, +12 .

Visa touriste (pour les français): Pour 90 jours maximum, pas besoin de visa!

seal-29149_640

ligne separatrice

PAYS

NOUVELLE-ZÉLANDE ! AOTEAROA !

2 grosses îles principales, 5 millions d’habitants, 30 millions de moutons, et presque zéro kiwis: Ça, c’est la Nouvelle-Zélande, Aotearoa en Maori.

CAPITALE

AUCKLAND!…. Auckland?

Et ben non! PAM! C’est Wellington, je t’ai bien eu ahah. 

HISTOIRE

Il se trouve que l’Histoire de la Nouvelle-Zélande, c’est la plus courte du monde. Ça tombe bien j’avais pas envie d’écrire un roman.

En gros:

jusqu’en 1000 après JC: des volcans, des oiseaux, des insectes, et pas de mammifères à part des chauves-souris: c’est la zone.

Vers 1000-1400: des gros Maoris débarquent sur l’île depuis la Polynésie.

maori-113728_640

Je dis gros parce-qu’il en fallait de la réserve sur la barque avant d’atteindre la NZ…  Ce n’est donc pas un hasard non plus si leur arrivée coïncide avec l’extinction du seul vrai bon gros gibier de NZ à cette époque: le Moa, une espèce d’autruche énorme qui aurait mieux fait de savoir voler.

Décembre 1642: le premier européen arrive: Abel Tasman. Il est content de trouver une nouvelle terre, plutôt jolie de surcroit, où étendre le pouvoir de la couronne néerlandaise. Sauf que 2-3 gars de son crew se font massacrer par les Maoris. La légende dit qu’ils ressemblaient à des Moas. Du coup il repart, en n’omettant pas de marquer sur la carte: “terres pas très très accueillantes”.

1769: l’infatigable Captain Cook arrive, à bord de son Endeavour. Cook, il a la tchatche : Les Maoris ne le tuent pas. A défaut, ils s’entretuent (guerre des mousquets). En parallèle, en ayant cartographié les côtes, Cook ouvre  la voie à d’autres explorateurs, à des pêcheurs de baleines,  à des missionnaires chrétiens, à des vendeurs d’armes et à des français, bref, à des gens pas toujours sains d’esprit.

"Ah ben! C'est le jeu ma pauvre Lucette..." James Cook

“Ah ben! C’est le jeu ma pauvre Lucette…” James Cook

1840: c’est le bazar dans le partage du monde entier entre les puissances européennes (ICI! C’est chez nous!), et les français ont l’air de vraiment apprécier l’air alpin de la NZ. La couronne d’Angleterre flippe sa race: elle signe complétement à l’arrache le traité de Waitangi avec les Maoris. Tellement à l’arrache qu’on discute encore aujourd’hui les termes et conditions du contrat. Mais le plus important est là: la reine est ravie, et la NZ est anglaise…

1860 et 1870: classique je dirais… guerre entre les maoris et les colons…

1893: la Nouvelle-Zélande est le premier pays à donner le droit de vote aux femmes, avec les conséquences désastreuses qu’on connait aujourd’hui.

1907: le pays devient un dominion (une espèce de petite indépendance), yihou!

1914 / 1940: 1ère et 2ème guerres mondiales. Les Néo-zélandais ce sont bien battus… un peu trop… c’est en fait une hécatombe.

1947: le pays devient indépendant, yihou!

Années 1980: réformes drastiques : stop des subventions pour l’agriculture (quand on sait qu’il y a eu jusqu’à plus de 100 millions de moutons dans le pays, on imagine le choc pour les fermiers), dérégulations financières, diminution des taxes, et rejet du nucléaire. La légende dit que le premier ministre gardait toujours près de son cœur une photo de Reagan et du commandant Cousteau.

1985: le Rainbow Warrior coule (si tu n’as aucune idée de ce que c’est, demande à un néo-zélandais… N’oublie pas de prendre un bouclier avant)

Front page of David Robie’s cover story in Islands Business news magazine in August 1985. Image: John Miller/Eyes of Fire

Front page of David Robie’s cover story in Islands Business news magazine in August 1985. Image: John Miller/Eyes of Fire

Aujourd’hui:La Nouvelle-Zélande n’est pas un petit pays mais un grand village.La Nouvelle-Zélande table toujours sur son agriculture (avec de la bonne herbe et plein d’espace, c’est plutôt logique), sur la pêche, sur le tourisme (merci the LotR) et sur l’écologie. Et en plus ils se mettent à gagner des coupes du monde de Rugby. Un beau pays.

Faits Intéressants!

  • Le kiwi (pas le fruit, mais l’animal) est l’emblème du pays et le surnom de ses habitants. C’est un oiseau un peu stupide dépourvu d’ailes, ce qui le rend totalement inapte au vol. Le terme ne semble pas offenser les Néo-Zélandais. L’ironie du sort: c’est le logo de la Royal New Zealand Air Force, oui, Air Force.

kiwi-33884_640

  • La Nouvelle-Zélande, c’est loin, ce qui a permis  le développement d’une flore et d’une faune endémiques très riches et variées, allant des kauris géants aux insectes wetas (géants eux-aussi) en passant par les kiwis.
  • 30% du territoire de la NZ est protégé.
  • En 2006, un Australien a tenté de vendre la Nouvelle-Zélande sur ebay. Véridique.
  • Shrek le mouton, est un bélier qui a été retrouvé après 6 années de cavale, avec autant de laine qu’il n’en faut pour vingt costumes…

shrek-the-sheep-65

Drapeau:

new-zealand-1184112_640A ne pas confondre avec l’Australie s’il vous plait…

Langue

Il y a trois langues officiels: l’Anglais, le Maori (appelé “Te Reo”), et le langage des signes maori. Vous imaginez bien que ce dernier n’est pas le plus répandu. Aujourd’hui 10 à 16% des maoris parlent le Te Reo. En 1930, ils étaient… 97%.

Un commentaire? Un message? c’est par ici