Chine

banner-header-949930_960_720

Des yeux bridés, des écritures incompréhensibles, des plats chelous, du kung-fu, des lanternes rouges, des dragons bleus, des tuiles vertes, pas de Facebook, et du monde, beaucoup de monde : pas de doutes, vous êtes bien en Chine.

ligne separatrice

SOMMAIRE

Destinations
A ne pas manquer
Informations pratiques
Histoire
Faits intéressants!
Langue

ligne separatrice

DESTINATIONS

BEIJING

DSC00211

LA GRANDE MURAILLE

DSC00472

SHANGHAI

DSC00741

ligne separatrice

Culture pour les nuls, avant de partir:

Qui sont Yu le grand, Sun Yat-Sen, Mao Zedong et Jet Li? / Se familiariser avec les bases du Chinois, en s’inscrivant à un stage intensif d’apprentissage sur 8 ans, au moins (la 9ème année, on commence à apprendre les couleurs, mais les couleurs c’est pas indispensable pour un weekend en Chine) / lire “Shenzhen”, de Guy Delisle, ça donne vachement envie de y aller… / Regarder le film “le dernier empereur” de Bernardo Bertolucci, ça donne vraiment envie de y aller…

shenzhen5001911: pendant ce temps, en Chine...

A savoir, avant de partir

    • Bonjour! “Nihao”, c’est la base. Serrez la main, pas trop fort, c’est la deuxième base. Ne pas faire la bise, ça, c’est la troisième base.
    • A table! Si vous allez au restaurant avec des chinois, ils vont commander un milliard de plats au moins, plus délicieux les uns que les autres, mais aussi plus copieux les uns que les autres… Et il faut tous les goûter! On se s’attendra pas à tout finir et heureusement, car si vous finissez votre assiette, on en recommandera de plus bel! Sinon, conseil, ne piquez pas les baguettes dans le bol de riz. Bon Appétit!

    • En route! Pour les taxis, débrouillez-vous pour avoir sur un papier l’adresse de destination en Chinois. J’ai eu beau apprendre un peu de chinois avant de partir, impossible de me faire comprendre…
    • La loi du plus fort! Faire la queue ne fait encore pas tout-à-fait parti d’un principe de vie en société. Et je reste soft. Autre exemple, même si le piéton passe au vert, si une voiture veut passer, elle passera…

 

A ne pas rater, selon Ganache (pour Beijing et Shanghai)

DSC00410

  • A Pékin: immanquablement la cité interdite et son point de vue depuis la colline de charbon, le palais d’été, le temple du ciel, et une ballade dans les Hutongs à l’Est de la cité… une atmosphère qui vous transporte dans le passé, dans un monde d’empereurs et de marchands ambulants, où on ressent véritablement le cœur de la Chine battre…

DSC00098

  • A Shanghai: le Bund, la concession française,  et old town. et puis regarder les immenses tours qui clignotent, qui brillent, qui s’illuminent la nuit.DSC00899
  • Cracher par terre sans culpabiliser. cool!
  • Aller dans un parc au petit matin, et s’insérer dans un groupe de retraités qui fait du Tai Chi devant un arbre.

 

Et si vous aimez prendre des risques…

  • Manger du chien… ou du poulpe cru, des scorpions vivants, ou de l’étoile de mer, enfin manger un truc quoi.
Mmmmmmmmh

Mmmmmmmmh

  • Parlez anglais, ou mieux, japonais…

ligne separatrice

INFORMATIONS PRATIQUES:

taux de change approximatif: La monnaie locale, c’est le Renminbi (RMB), ou aussi Yuan. 1 EUR = app. 7 RMB.

money-938269_960_720

Indicatif téléphone (oui, oui, ça peut servir): +86

Décalage horaire: Un seul fuseau horaire, malgré sa grande taille! Par rapport à Singapour: niet!, Par rapport à la France : +6 ou +7, selon heure d’été ou d’hiver.

Visa touriste (pour les français): Il vous faudra absolument obtenir un visa avant de partir! et ce n’est pas une mince à faire. Pour les français de Singapour, toutes les informations sont ici: www.visaforchina.org

seal-29149_640

ligne separatrice

PAYS

CHINE ! 臺灣 !

En chinois: Zhong Guo = le royaume du milieu. Mais le nom officiel, c’est République Populaire de Chine. A ne pas confondre avec la République de Chine. Si toi aussi tu es perdu, continue de lire mon article et tu comprendras.

"écoutes ce qu'on te dit!! Continues de lire!!"

“écoutes ce qu’on te dit: Continues de lire!!”

CAPITALE

BEIJING! 臺北 !

ou Pékin en français… C’est ma ville coup de cœur, vous en saurez plus en suivant cet article: page Beijing.

HISTOIRE

Pour comprendre la magie d’un pays comme la Chine, il faut remonter le temps, comprendre son Histoire, revivre ses légendes, et alors toutes les couleurs du pays n’en deviennent que plus fascinantes…

DSC00797

-2600: Selon les historiens chinois, c’est là que tout commence, avec l’empereur Jaune (黄帝 – Huáng Dì).  Néanmoins, sa figure relève peut-être plus du mythe que d’une réalité historique. Pourtant, c’est bien lui qui est présenté à l’école comme le père de la civilisation chinoise.the_empereur_jaune

-2000: La légende continue et raconte qu’une catastrophe naturelle s’abattit sur la Chine, et que des inondations incontrôlables engloutirent la Chine. Heureusement, un homme, Yu Le Grand, parvint à maîtriser les flots (on ne sait pas trop comment): il devint un héros et alors le premier empereur, de la première dynastie chinoise: les Xia. Yu Le Grand est encore très présent dans les discours politiques modernes à la faveur d’une Chine unie, qui est une vérité finalement pas si acquise que ça. Ce mythe, arrive jusqu’à notre époque grâce à des écrits anciens, n’est peut-être pas tout-à-fait une légende: en 2001, des fouilles mettent à jour des vestiges de villages de cette époque engloutis par des crues : et si Yu Le Grand avait vraiment existé?

Territoire de la dynastie Xia

Territoire de la dynastie Xia

-1500: il s’agit la de la première dynastie avérée: les Shang, avec leurs cités-palais, le bronze, et la calligraphie. C’est de cette époque que date le nom “empire du milieu”.

Territoire de la dynastie Shang

Territoire de la dynastie Shang

-700: les Zhou renversent les Shang, et c’est alors que débute un système de bureaucratie centralisée, si cher à la Chine aujourd’hui. Mais petit à petit, les traditions et jeux de pouvoirs locaux reprennent de plus bel, déstabilisant la légitimité d’un pouvoir central tenu par les Zhou. Devant cette instabilité, c’est le moment où Kongfuzi, plus connu sous le nom de Confucius trouve les bons mots pour expliquer la vie aux chinois: le confucianisme est né.

Territoire de la dynastie Zhou

Territoire de la dynastie Zhou

-220: Trop, c’est trop: ça fait maintenant 400 ans que les différents seigneurs de la région se mettent sur la tronche, il faut dire stop, et c’est le prince Yin Zhang, du peuple Qin, qui se retrousse les manches: Avec 2-3 coups d’arbalète, la “kalash” de l’époque, bien envoyés entre les deux yeux de quelques troublions, il parvient à se proclamer empereur. Alors certes pas pour longtemps, juste 11 ans. Pourtant… et pourtant… pourtant, pourtant, pourtant… c’est une des périodes les plus importantes de la Chine:  le nom de la Chine (Qin, se prononce Tchine)? C’est lui… l’écriture chinoise dans tout le pays? c’est lui… L’armée souterraine de terre cuite? C’est lui (enfin c’est son tombeau, mais c’est quand même lui)…L’ordre impérial chinois? c’est lui, et enfin…enfin…la grande muraille de Chine? c’est lui aussi…

Territoire de la dynastie Qin

Territoire de la dynastie Qin

L'armee Qin, decouverte dans les annees 70

L’armée Qin, découverte dans les années 70

La grande muraille...!

La grande muraille…!

-202: Après un tel homme, son successeur a beau essayer, rien ne marche, et se fait renverser par les Hans. Aujourd’hui, 90% de la population de la Chine tient ses origines des Hans. Et comme ce peuple adopte officiellement le confucianisme et le taoïsme comme principes religieux et philosophiques, ce n’est pas étonnant qu’ils soient encore vu comme une dynastie de grande importance encore aujourd’hui. Il resteront 500 ans au pouvoir…

Territoire de la dynastie Han

Territoire de la dynastie Han

Ensuite, on a des guéguerres, des dynasties, des nouvelles dynasties, des mongoles, des dynasties bis, jusqu’à l’arrivée des Mandchous au pouvoir, qui donne le jour a la dynastie des Qing en 1644, qui sera la dernière dynastie de Chine….

XIXème siecle: Les Qing, au pouvoir depuis plus de 200 ans, ont étendu le territoire jusqu’au Tibet, en incluant Taïwan et même la Mongolie.

Qing

Néanmoins, la convoitise pas cachée du tout des Européens, et l’agitation sociale dans le pays causée par le mauvais management des finances, et une pauvre stratégie en ressources humaines, font que le royaume n’est pas au top. Et puis les Britishs, ils kiffent le trafic de drogues –> guerre de l’Opium, la Chine perd, donne Hong-Kong à la reine d’Angleterre, et au passage file deux-trois concessions à d’autres pays. Pour en rajouter un peu plus, les Empereurs, et surtout les Impératrices (mères, femmes, cuisinières, toutes) décident de continuer à mener la belle vie dans leurs palais toujours plus opulents, alors qu’une guerre (encore!!??!!) éclate avec les Japonais.

caricature

1900: résultat: c’est la révolte des boxers: l’Impératrice Cixi soutient au départ les boxers, c’est-à-dire les révolutionnaires chinois opposés aux étrangers colonialistes, mais le vent tourne…

Lorsqu’elle se rend compte que les boxers vont se prendre une belle raclée, elle fuit la Cité Interdite, signe un protocole de paix avec les puissances étrangères, au contenu humiliant pour la Chine, et retourne ses troupes impériales contre les boxers –> elle est alors haïe dans tout le pays. Bien joué Cixi.

The_Ci-Xi_Imperial_Dowager_Empress_(9.2)

1908: elle meurt. Elle a le temps de nommer un garçon de 3 ans comme son successeur qui sera défait de son titre quelques années plus tard. Bien joué Cixi.

The_Ci-Xi_Imperial_Dowager_Empress_(9.2)

1911: Inspirés par les idées révolutionnaires de Sun Yat-Sen, c’est la révolution, la République de Chine est créée.

1927: Créer une République, c’est pas facile. Surtout quand on ne s’entend pas avec des gens qui pensent pas pareil que nous: c’est la guerre civile en Chine, entre les cocos (communistes) et les cacas (capitalistes). Les cocos perdent, et s’ensuit une longue marche de fuite (plus présentée comme une victoire par le parti), de Mao Zedong et son armée, sur 12.000km…

1931: les japonais envahissent la Chine et resteront jusqu’en 1945. Une invasion pas jolie jolie.

1946: Fin le guerre mondiale; la guerre civile peut donc reprendre; tranquillement…

1949: Mais cette fois-ci, c’est Mao qui gagne: La Chine devient la République Populaire de Chine, Tchan Kai Sheck doit se réfugier à Taiwan et y proclame la République de Chine (voir la page Taiwan pour cette partie de l’Histoire).

En rouge, la republique de Chine, en vert, les territoires revandiques... Y'a du boulot...

En rouge, la republique de Chine, en vert, les territoires revandiqués… Y’a du boulot…

1949-1952: les cocos s’installent au pouvoir: campagne de propagande, promotion du mandarin comme langue unique, l’expansion de la Chine au Tibet et le culte de la civilisation “Hans” pour promouvoir  l’idée d’une “Grande Chine unie”, alliance avec les cocos russes… doucement mais surement.

1958-1962: Mao pense que la Chine est mûre pour ses idées tellement brillantes, et lance son plan de Grand Bond en avant: stimuler en un temps record la production par la collectivisation de l’agriculture, le développement de l’industrie, et le lancement de grands projets de travaux publics. Y’a de l’idée. Résultat? 30 millions de morts, au moins, à cause notamment de la famine qui en découle. Une belle réussite pour Mao.

 

1960: Mao sent bien qu’il a peut-être fait une connerie. Du coup, il essaie de séduire la jeunesse, encore innocente, et organise subtilement la Révolution Culturelle: les étudiants s’organisent autour du livre rouge de Mao, défendent les idéaux communistes, et deviennent les gardes rouges, ce qui consiste à réduire toute pensée différente de la leur en miettes, au sens propre comme au figuré: de nombreux bâtiments, temples historiques sont détruits, des “ennemis” (internes et externes) du parti éliminés. C’est court, brutal, et immature. Mais acceptable pour Mao, il assoit son pouvoir grâce à l’admiration de la jeunesse. En 1967, il décide enfin d’intervenir publiquement pour stopper le mouvement.

1971: l’ONU est un peu ennuyé: il y a 2 Chines dans ses rangs et il est tant de choisir laquelle est légitime… d’un côté, la République de Chine / Taïwan (36.000 km2, 20 millions d’habitants), de l’autre la République populaire de Chine ( 10.000.000 km2, 1,4 milliards d’habitants)… C’est pas évident…

Et puis comme la Chine continentale commence à se réveiller, enfin surtout à réveiller ses 1.4 milliard de consommateurs potentiels, ben les autres pays, et notamment les États-Unis, ne sont pas très chauds pour froisser Mao… Désolé Taïwan

1976: Mao Zedong meurt. Voila. Une page se tourne. Glorieuse pour certains, désastreuse pour d’autres.

Années 80: C’est le début du communisme modéré et de l’ouverture, sous l’impulsion de Deng Xiaoping, avec son économie socialiste de marché. Napoléon se retourne dans sa tombe: « Laissez donc la Chine dormir, car lorsque la Chine s’éveillera le monde entier tremblera »…

Allez-y... TREMBLEZ!!!!!!!

Allez-y… TREMBLEZ!!!!!!!

1989: Mais au niveau liberté, c’est encore ri-craque, et les étudiants débutent une révolte pour la démocratie et contre la corruption,  réprimée par l’armée, avec diffusion dans le monde entier…

1991: les étudiants n’auront pas protesté en vain… c’est l’ouverture du premier Mac Donalds.

2010: la Chine devient la deuxième puissance économique mondiale…

stock-photo-83958119-chinese-cargo-containers-in-the-port

2016: Marie Ganache visite le pays, la Chine est honorée et en fête, un tel moment historique restera grave à tout jamais dans l’histoire du pays. La Chine est à mes pieds.

DSC00163

Faits Intéressants!

  • Il y a plus de 120 villes de plus de 1 million d’habitants en Chine!

DSC01035

  • La ville la plus peuplée, c’est Shanghai (lien).. sauf si…sauf si on compte l’ensemble de l’agglomération, alors c’est Chongqing avec 32 millions d’habitants! Et je ne sais m^me pas où ça se trouve!
  • Il y a 56 groupes ethniques en Chine. Les grands vainqueurs? les Hans, avec 90% de la population!
  • En Chine, il ne faut pas s’offusquer si l’on vous pose des questions sur votre poids, votre santé ou encore vos revenus. Moi j’ai de la chance, généralement j’attends pas qu’on me demande pour m’en vanter.
  • Certains hommes en Chine se laissent pousser les ongles pour signifier leur statut social. En effet, avoir des ongles longs implique qu’on ne travaille pas dans les champs. C’est souvent les mêmes qui relèvent leur marcel l’été quand il fait chaud.
  • La boussole, le papier, la poudre à canon et l’imprimerie: voici les 4 inventions célèbres  de la Chine antique, On le sait moins, mais la Chine a également inventé le lance-roquettes, la brouette, le vernis à ongles, les nouilles, le papier toilette, le cercueil en bois, la bouteille de gaz, les billets de banque, le Ketchup sous le nom de « ke-tsiap », la cigarette électronique et même le football selon la FIFA. Xie-Xie la Chine.
  • En 2010, Pékin a enregistre le plus grand embouteillage qui n’ait jamais existé au monde. Celui-ci a duré 12 jours et s’étendait sur environ 100km.

via GIPHY

Drapeau:

flag-1040555_960_720

Les quatre petites étoiles du drapeau chinois, adopté en Septembre 1949, symbolisent l’union du peuple composé des travailleurs, des paysans, de la « petite bourgeoisie » et des « capitalistes patriotes ».

Langue

Bonne chance.

  • On croit souvent que les Chinois parlent tous une seule langue depuis des millénaires : le chinois. En vrai, on recense plus de 80 langues et dialectes en Chine. Ainsi, 400 millions de Chinois ne parleraient pas le mandarin, la deuxième langue étant le cantonais.
  • Autre trouvaille: l’alphabet Chinois n’existe pas, il n’y a que des caractères. Le nombre total de caractères (modernes et anciens) est d’environ 60.000. Néanmoins, avec 1.500 caractères de base, il est possible de lire un journal.
  • Il n’y pas de traduction directe des mots “oui” et “non” … vous avez bien lu…
  • Le caractère chinois le plus compliqué encore utilisé de nos jours est le caractère biáng, composé de 57 traits et fait référence aux «nouilles Biang Biang» originaires de la province du Shaanxi.
C'est l'histoire de toto qui va a l'ecole en chine et qui baisse son pantalon en classe. La maitresse le voit et lui dit: tu recopiras 100 fois nouilles biang biang pour demain!

C’est l’histoire de toto qui va à l’école en chine et qui baisse son pantalon en classe. La maitresse le voit et lui dit: tu recopieras 100 fois nouilles biang biang pour demain!… desolée…