CORON ISLAND

Image2

GÉNÉRALITÉS

Pays: Philippines

Voyage: Février 2014 / 9 jours, cumulé avec El Nido

Période recommandée: de Février à Mai

Durée recommandée: 3/4 jours au moins à Coron Island

Budget: $$

Itinéraire de Ganache: (vert:lagon / bleu: snorkeling / rouge: épave / marron: lac / jaune: plage)

ligne separatrice

ASPECTS PRATIQUES

Transport: Singapour → Puerto Princesa: par Manille: 160 SGD avec Cebu Pacific Airlines (compagnie la plus sérieuse des Philippines, la liste noire n’est justifié que pour des raisons politico-économiques, et non sécuritaires). Aéroport PuertoPrincesa → El Nido: 6h en Van, négocié à 600P/personne. Billets achetés directement dans le hall de l’aéroport. El Nido → Coron Island: Bateau, 1800 P par personne avec Overcomer, réservé avec El Nido Art Café (conseil: réservé quelques jours à l’avance). Franchement, si vous avez une alternative, je le conseillerais plutôt, car la traversée peut très vite devenir pénible, voir un peu dangereuse. Vous ne me croyez pas: les gardes côtes filment les passagers un par un avant le départ… Ceci dit, il n’y a jamais eu d’accidents sévères. Selon les locaux, Overcomer serait plus sûr que Jessabel. Coron Island → Singapour: par Manille: 140 SGD avec Cebu Pacific Airlines. N’oubliez pas qu’aux Philippines, il peut y avoir des légers imprévus: ne pas se fier seulement aux distances, tout prend plus de temps.

Logement: El Nido: lien. Coron Island: La ville de Coron est l’endroit où se concentre la majorité des hôtels, c’est dépaysant et plutôt typique mais cette ville n’a rien à voir avec une station balnéaire, vous êtes prévenus. Sea Dive resort: cher et pas terrible, je ne le recommande vraiment pas. Des copains étaient au Marley’s, bien pour backpackers qui cherchent un hôtel vraiment pas cher.

Restauration: Les repas du midi, MAIS LES REPAS DU MIDI QUOI!! OUFFISSIME! je m’explique: quand on part en bateau, le lunch est inclus, et cela consiste, écoutez-bien, en du poisson et/ou crabe et/ou poulet et/ou porc grillé au barbecue en direct, avec une petite salade et du riz, à volonté, puis en dessert des bananes, pastèques, ananas et mangue, tout ça sur une plage déserte de sable blanc…

IMG_0769

Pour le soir, en ville, un bon restau: la Sirenetta, et un bar super sympa qui mixe locaux et touristes: le Noname Bar.

tours en Bangka: L’intérêt de Coron? La plongée sous-marine sur des épaves de la seconde guerre mondiale. Mais je ne fais pas de plongée, donc je ne peux pas vous renseigner. Deuxième intérêt? faire des tours en Bangkas (bateau traditionnel à balanciers). IMG_1021Un tour classique, en groupe (max 10 passagers), coûte entre 650P et 1200P par personne, repas compris. Pour un tour en Bangka privée, il faut compte app. 3000 P en tout. Les tours peuvent être arrangés de n’importe quelle agence, je recommande néanmoins l’agence NiceInParadise (http://www.niceinparadisetours.com/) , avec des bateaux tout verts.

A ne pas manquer: Courir tout nu sur une plage déserte, sous les cocotiers, prendre son appareil photo sous marin, se faire servir une noix de coco fraîchement cueillie par un pécheur vivant seul sur son île, compter les tortues de mer, et jeter des caillasses aux coqs à 4h du matin.

Plus d’informations sur la page Philippines

ligne separatrice

RÉCIT

Dans ma grande bonté, je vais ici même daigner partager avec mon audience, mon ressenti sur un des trésors d’Asie du Sud Est. J’aurais pu garder ce secret pour moi, j’attends donc en retour des remerciements, de la gratitude, de la reconnaissance, ou de l’argent.

 1ere partie du voyage: El nido

2eme partie du voyage:

Commençons par le commencement: Pourquoi partir a Coron?

Parce que ma copine Jeanne m’a bien fait comprendre, qui si il y a un endroit sur terre, ou la phrase “Ça déchire sa race, cousine, ouaich vraiment ça déglingue sa mère!”, c’est bien à El Nido. Puis, quelques semaines plus tard, autour d’un apéro à la maison, notre copain Anthony nous explique que Coron, c’est encore mieux. Banco.

Continuons maintenant avec un peu d’Histoire

Coron, c’est à la fois le nom de la grande ville sur l’ile principale de Busuanga, où sont situés la majorité des guesthouses et hôtels, et le nom de l’ile en face de la ville, Coron Island, terriblement sauvage, où les excursions se font généralement à la journée.

IMG_1349

La ville de Coron, et au fond, l’ile de Coron

Coron Island fait parti de l’archipel des Calamians, au Nord de Palawan. La population est originaire d’une vaguelette d’immigration depuis l’Indonésie, il y a 5000 ans! L’endroit est plutôt connu, car pendant la seconde guerre mondiale, 12 navires de guerre de l’armée japonaise qui se cachaient par là ont été coulés par les américains, en un jour, en Septembre 1944 . Du coup, c’est aujourd’hui un site de plongée mondialement plébiscité : des épaves, des drôles de bêbêtes et coraux à l’intérieur, une visibilité à 24m, en moyenne, et une eau plutôt calme… mais pas que! Il y a aussi des caves sous marines, et pour les non plongeurs comme nous, des sites de coraux extraordinaires et magiques, accessibles avec masque et tuba, et l’ile de coron qui abrite également son lot de merveilles, avec ses plages, ses lagons, et ses lacs.

IMG_1239

 Il est temps désormais d’exposer le récit de mes aventures:

 Comment nous nous y sommes rendus:

En bateau depuis El Nido. Et je ne vous raconte pas le cas de conscience: est-ce que je risque ma vie en prenant ce bateau qui a le même niveau de dangerosité qu’un Michael Jackson lâché dans une crèche? Où vaut-il pas mieux que je repasse par Manille en avion?

Mathieu, inconscient comme à son habitude, ne voit même pas d’où vient mon inquiétude. Sur les conseils de mon papa qui me dit, que s’il y a eu des accidents personne n’est mort, et que comme il y a des îles tout du long du trajet, des pêcheurs ne seront jamais loin, j’y vais: Overcomer du mercredi depuis El Nido, le bateau le plus fiable selon l’agence Art Café de El Nido. Et… la traversée (en bleu sur la carte en haut de page) , se passe nikel. ouf.

IMG_1139

A noter: Avant de larguer les amarres, les gardes côtes sont montés dans le bateau pour nous filmer un à un, histoire d’être en mesure d’évaluer les disparus ou reconnaitre les noyés?

1er Jour : Tour “Reefs and Wrecks”: en groupe (à l’Est sur la carte).

Booké avec une agence quelconque de la ville. Dans l’ordre, on a fait

  • l’épave Lusong GunBoat, mystérieux et amusant à la fois,
  • pass island, un vrai petit paradis,
  • big coral garden, très joli,
  • et l’épave Sangat GunBoat, terrifiante: on la voit à peine, dans un bleu profond… j’ai plongé, j’ai vu et suis remontée direct, morte de trouille à l’idée ce qui aurait pu sortir des ténèbres de ce bateau fantôme….

Pour vous donner un idée de à quoi ça ressemble:

diving-26013_640

Bilan: mitigé.

Les +: tout ce qu’on a pu voir, le soleil, le poisson grillé, la douceur de naviguer dans des hauts calmes, les étoiles de mer par centaines au bord d’une plage de sable blanc, les cocotiers, les hamacs

Pass Island

Pass Island

Les -:

  • les méduses géantes, mais quand je dis géantes, je dis gigantesques et moches comme tout, mais heureusement inoffensives. Si vous osez, tapez “méduse géante Philippines” dans google.
  • les chinois: ils crient, ils rigolent, ils bousculent pour prendre des photos, et ils font des bruits un peu louches. Mais quand ils commencent à se préparer à aller dans l’eau, c’est la grosse poilade: combinaison en lycra intégrale blanche et orange, gants en plastique, pour les mains, et pour les pieds, crème indice 70 waterproof, chapeau de 40 cm de diamètre, lunettes de soleil renforcées sur les côtés et 3 gilets de sauvetage par individu: 1 devant, 1 derrière et 1 pour les jambes. Et enfin, un philippin par trois chinois pour les tirer dans l’eau même quand on a pied… Bref, des champions de la natation.
  • A un moment, une chinoise se rend compte qu’elle a peut être malencontreusement et indépendamment de sa volonté, mis un coup de pied à mon sac, parti direct dans la mer alors qu’on naviguait à vive allure. Mais tout est bien qui fini bien, on retrouve la pochette après que Mathieu ait pourri la chinoise, et usé de ses yeux de chat pendant 5 minutes pour enfin identifier un objet flottant: mon sac. Alléluia!

2eme Jour : Tour “Coron Island”: en groupe

Booké avec NiceInParadise (plus d’infos plus haut). Dans l’ordre:

  • Lac Kayangan. Arrivée extraordinaire.

Image11

  • Snorkeling au Twin Peaks. Voici le genre de bizarrerie s qu’on peut voir:

christmastree-worms-202321_640

  • Déjeuner à Banol Beach, parfait.

IMG_1252

  • CYC Beach, avec des chiens qui m’aiment

IMG_1273

  • Puis pour finir les twin lagoons, que l’on peut accéder en nageant sous l’eau quelques mètres. Magique. Dans ces lagons, l’eau douce et l’eau de mer s’y déversent, mais ne se mélangent pas: des sensations d’eau chaude puis froide se succèdent, et si de l’extérieur l’eau est extraordinairement claire, sous l’eau, tout est trouble. Assez étrange.

Bilan: trop bien!

3 ème jour: Tour Coron Island (en privé)

Booké avec Sea Dive Resort. Dans l’ordre:

  • Siete Pecados: de loin les plus beaux coraux de ma vie, 10 fois puissance 1 milliard mieux que dans un aquarium. On arrive très tôt et sommes les premiers sur le site et là s’offre à nous un spectacle qu’on imagine exister qu’à l’autre bout de la terre. Des coraux, des poissons super étranges par milliers, plein de couleurs… magique. Au moment de remonter, le guide me demande d’accélérer un peu, et une fois sur le bateau, il me montre un serpent de mer blanc et noir à côté de là où je nageais: “dangereous?” ” non ça va.. enfin si un peu quand même, tu meurs dans les 8h si on t’emmène pas à l’hôpital….”

underwater-123282_640

  • Small Lagoon: encore une fois on est seul dans ce havre de nature. On entend tous les bruits les plus mystérieux de la jungle, l’eau est d’un vert éclatant, et les rochers nous entourent. Il y a quelque chose de terriblement sauvage dans cet endroit, qu’on a du mal à approcher, et un peu de manière contradictoire, à quitter.

Image20

  • Smith Beach : un des meilleurs moments de notre séjour. Une plage rien que pour nous, un soleil de feu, une eau turquoise et fraiche, et un poisson grillé à savourer. Bam!

IMG_1318

  • 91 beach: sympa, mais moins ouf que Smith Beach. En repartant, on en profite pour faire une escale à la forêt de mangrove, à côté du village de Lajala, puis retour à Coron.

Image12

Bref c,’était encore une super journée

Image13

4ème jour: Visite de la ville de Coron et de ses alentours

  •  Levée à l’aube pour grimper en haut du Mt Tapyas, la montagne juste au dessus de la ville. Après 700 marches, 15 pauses, et trois femmes de 70 ans qui me dépassent avec un grand sourire, nous y sommes: La vue est superbe, il y a du vent, et pas de typhon en vue.

Image21

  • Après une heure, on redescend, et une douce mélodie d’église se fait entendre: on est Dimanche! Je tanne un peu Mathieu et on décide d’aller en bons chrétiens pratiquant versaillais à serre têtes, à la messe du Dimanche. Bilan: c’est plus coloré, plus rempli, plus jeune, plus pieux, plus chantant et surtout, plus “ensemble” qu’en Europe: les gens nous tiennent par la main, nous sourient, et nous laissent volontiers jouer avec les enfants.
  • On part enfin pour les Maquinit Hot Springs, à l’Est de la ville. 150P en tuktuk. Bilan:
  1. c’est vraiment hot: l’eau est entre 35 et 41 degrés
  2. Ne prenez pas vos armes à feu avec vous dans l’enceinte, laissez-les à l’entrée, comme indiqué
  3. Ne paniquez pas si un gros varan vient se baigner avec vous

Image17

Enfin, notre séjour se termine, j’en profite pour passer le bonjour à Joël et Guillaume, avec qui on a bien profité du Noname Bar, et qu’on espère revoir bientôt, à Reiner / Jean-Pierre, un vieux allemand blasé de tout sauf des putes, de la plongée, et de tout ce qui est illégal, et aux deux allemands qui m’ont bien espanté avec leur calme et leur joie de vivre à toute épreuve. C’était cool!

Un commentaire? Un message? c’est par ici.

Photos

Photos