HOI AN / HUE

DSC04893

GÉNÉRALITÉS

Pays: Vietnam

Voyage: Juillet 2015 / 4 jours

Période recommandée: De Février à Juillet

Durée recommandée: 4-5 jours

Budget: $

Itinéraire:

ligne separatrice

ASPECTS PRATIQUES

Transport: Vol Singapour ↔ Danang : 400 SGD avec SilkAir, seule compagnie en direct pour cette destination. Sur place: scooter avec la compagnie “rent a bike”, entre 7 et 10 USD/jour – www.rentabikevn.com. Bon, plusieurs choses à savoir:

  • Cette compagnie a un joli site internet…
  • Mais n’est pas la plus fiable pour autant: au Vietnam, seule la possession d’un permis de conduire vietnamien fait foi, du coup, pas d’assurance.
  • Et aussi, avant de partir, bien vérifier son scooter: lumières, freins, moteur, et couleur (il en éxiste des rose fluo!)
"Il est pas beau mon scooter??"

“Il est pas beau mon scooter??”

" Celui-ci avance mieux tout de meme ..."

” Celui-ci avance mieux tout de même …”

Logement: Hue: Hong Thien Ruby Hotel, app. 20 SGD: Très correct, dans une charmante petite allée dans le plein centre de Hue. Un petit jus aux fruits de la passion, dont vous me direz des nouvelles. HoiAn: Redhouse Homestay, app. 40 SGD: Une super chambre dans une belle maison proche du centre de Hue, on y est plutôt pas mal…

Ruby Hotel a Hue

Ruby Hotel à Hue

Redhouse a HoiAn

Redhouse à HoiAn

DSC05089 DSC05092

Restauration: Des nems, des phos, des nems, des phos, des nouilles, des phos, des nems, des nouilles.

DSC04840

A ne pas manquer: s’asseoir dans la rue sur un mini-siège et boire une bière / faire des blagues sur les viêtcongs, mais pas trop fort pour pas mourir / klaxonner, comme ça, pour le plaisir /  Visiter Hoi An la nuit, comme ça, pour le plaisir / se demander pourquoi les immeubles sont si étroits / se perdre dans l’Ouest de Hue / et manger des nems.

Pour plus d’infos pratiques, consultez la page Vietnam.

ligne separatrice

RÉCIT

DSC04857

DANANG

9h30: l’avion est en avance, il fait beau, il faut chaud, on part chercher nos scooters à pied depuis l’aéroport, tout roule comme prévu.

9h40: Il fait chaud.

9h45: Il fait très chaud quand même, heureusement, on arrive bientôt au loueur de scooters.

10h15: “Mais il est où le loueur de scooters???”

10h20: “Nó không phải là , người ngu si , bạn có thể kiểm tra trước khi đến…” nous dit une gentille vietnamienne qui vend des pieds de porc sur le trottoir. Apparemment, ça veut dire “ils ont déménagé, bouffonne”.

 10h50: après une discussion fastidieuse au téléphone, on arrive à l’agence. On nous présente les scooters: bon, comment on dit en vietnamien ” je préfèrerais un scooter avec des freins s’il vous plait” ?

11h50: Après avoir appelé trois amis, on a enfin des scooters potables… c’est parti pour le Hoi Van Pass, ou col des nuages!!

ligne-separatrice22

DANANG → HUE DSC05077

Si vous connaissez Jeremy Clarkson, le plus emblématique et charismatique des présentateurs d’émission Auto du monde, le plus grand animateur de la BBC (1m96) avant qu’il ne se soit fait virer pour avoir frappé son producteur, et l’homme qui parvient à comparer le design d’une Porsche Cayenne avec des plaies ouvertes gangrenées, alors vous savez surement ce qu’est que le Vai Han Pass.

En effet, cette route mythique fut mise au grand jour du public dans l’émission Top Gear, sur le Vietnam.

On commence par la plage de Danang, calme, sereine, un vrai dépaysement régénérant:

DSC04819  DSC04806

Les petites barques rondes en panier, appelées aussi “Thung Chai“, sont typiques du centre du Vietnam. Apparemment maniables, elles servent depuis des siècles aux pêcheurs à rejoindre leur gros bateau, mais aussi à pêcher des petits poissons au filet non loin de la côte. Plutôt cool!

DSC04811

Il faut dire que Danang, Tourane pendant la colonisation française, est bien située pour la pêche, et est un port majeur du Vietnam.

On continue notre route vers le Đèo Hải Vân = le col des nuages à proprement parler, à 25 km de Danang en longeant la côte. Ce col, c’est la frontière climatique entre le Nord, avec un vrai hiver, et le Sud, avec un faux hiver, enfin un hiver tropical quoi.

DSC04824

A la base, tout le monde passait par le col des nuages pour relier le Nord et le Sud, ce qui en faisait la route la plus dangereuse du Vietnam, du moins de réputation.

DSC04837 DSC04839

Mais ça, c’était avant. Désormais un tunnel permet aux gros véhicules d’emprunter un chemin plus court, et donc de laisser une libre inspiration artistique aux conducteurs de scooter dans un paysage féerique!

DSC04846 DSC04833 DSC04859

Juste derrière le col des nuages, c’est Lang Co, une presqu’ile magnifique, à l’image du Vietnam!DSC04862 DSC04866 DSC05067

La peche aux coquillage, vietnamese style

La pêche aux coquillages, vietnamese style

DSC05068
Puis on continue alors la route vers Hue, qui n’est plus aussi tranquille que le début: crazy bus, trous dans la route, flics imprudents, enfants inconscients et chiens errants…

Insane…

ligne-separatrice22

HUE

Mais par miracle, on arrive vivant, plein de poussière, de pollution, d’odeur de pots échappement, et de mini crises cardiaques, mais vivant. Une seule décision s’impose: boire une bière Huda!

DSC04880

Et le meilleur endroit pour ça, c’est le DMZ!

DSC04878

DMZ signifie ” Demilitarized zone“, ce qui correspond à une bande frontière entre le Vietnam Nord et le Vietnam Sud, au Nord de Hue. Assez ironique, puisque ce fut, pendant la guerre du Vietnam, la zone la plus militarisée…

Et on ne peut s’empêcher :

    1. De se rappeler que pendant la bataille de Hue de l’offensive du Tet, on n’était pas là que pour enfiler des perles: destruction du palais royal, 116.000 civils sans toits sur une population de 140.000…
    2. De se demander comment on en est arrivé là: le Vietnam est toujours communiste, les Américains, ben, ils sont toujours Américains, bref rien n’a changé, et pourtant, les touristes et les locaux s’entendent super bien quand par exemple il faut négocier un tour en tuktuk…
    3. De se dire, que malgré tout, le Vietnam, ça devait quand même être sacrément traumatisant

Mais au-delà d’une zone de combat, Hue fut avant tout une capitale impériale, d’abord au XVIème siècle, puis à partir de 1802, après la réunification du Vietnam.C’est la seule ville qui garde véritablement des monuments du Vietnam d’autrefois. Et c’est assez raffiné je dois dire…

DSC04937

Au Nord de la rivière des parfums (joli nom), se trouve la cité impériale, entourée d’une bonne grosse muraille. A la bonne époque (papi, si tu m’entends…), seul l’empereur, sa famille, ses poulettes, et ses potes avaient le droit de rentrer, sinon ZOUIG, tu étais mort.

Les bâtiments sont un peu en ruine, ou criblés de balles, mais j’ai tout de même adoré l’ambiance du palais.

DSC04890 DSC04906 DSC04911 DSC04921 DSC04925 DSC04926 DSC04940 DSC04954 DSC04957 DSC04965

L'attraction la plus cool de Hue: payer pour se deguiser en empereur servi par sa famme et sa fille... trop classe!

L’attraction la plus cool de Hue: payer pour se déguiser en empereur servi par sa femme et sa fille… trop classe!

On part ensuite pour la Pagode Thien Mu (Pagode de la femme céleste). Un des plus vieux monuments de Hue, super bien conservé. La vue sur la rivière vaut largement le détour:

DSC04986 DSC04989 DSC04993 DSC04998 DSC04996

Depuis la Pagode, on décide de se diriger vers le tombeau de Minh Mang, en longeant la rivière. Magnifiques routes, allées, chemins, au milieu de la vie vietnamienne…

DSC05008 DSC05007

Non sans se perdre deux-trois fois, mais avec l’aide des villageois, nous parvenons à rejoindre le tombeau. Il faut savoir que les différents empereurs étaient à leur mort enterrés à l’Ouest de la ville: Pourquoi l’Ouest? Trop facile, parce que c’est à l’ouest que le soleil se couche et que le jour meurt…

DSC05019 DSC05032 DSC05016

A savoir: La porte principale au centre, que vous voyez sur la dernière photo en jaune, n’a été ouverte qu’une seule fois, pour laisser entrer le cercueil. Voilà, maintenant, vous savez.

Ensuite direction, le tombeau Tu Duc, à ne pas confondre avec Pu Duc, le chat de ma cousine. Sur le chemin, des rizières, des chapeaux chinois, des crevasses dans la route, et des ruines.

DSC05036

DSC05048 DSC05049 DSC05041 DSC05043

ligne-separatrice22

HUE → HOI AN

Trajet sans rien à signaler à part peut-être:

  • Des barrages de flics tous les 5 kms
  • Des cochons, beaucoup de cochons

DSC04869

  • Un vol de clés de scooter par des gamins (descendants de vietcongs je suis sûre), alors que:
    • 1. Mathieu était sur le scooter, en marche
    • 2. J’étais à côté de Mathieu en train de regarder son scooter… la loose….

  • Et la nuit, la pluie, le trafic de dingue, cumulés avec le sens de l’orientation hors pair de Mathieu.

ligne-separatrice22

HOI AN

Il est 7h, une belle journée nous attend, dans le secteur de Hoi An!

DSC05206

Hoi An, c’est bien. Trés bien. Trop bien…

Je m’explique: Avant, cette ville s’appelait Faifo, ce qui signifie “Marchands des mers”, et a toujours été un centre économique et commercial. Par conséquent, elle subit l’influence culturelle de ses commerçants, venus de Chine, du Japon, d’Europe. Jusque là, ça va.

Le marche...

Le marché…

...et ses marchandes.

…et ses marchandes.

Sauf que du coup, Hoi An, c’est certes une ville typique, mais pas nécessairement une ville typique vietnamienne. D’autant plus qu’aujourd’hui, tout le centre historique tourne autour du tourisme international, révélé par l’inscription controversée au patrimoine de l’Unesco: en effet, toutes les devantures sont recouvertes de babioles souvenirs pour les gens de passage.

DSC05235

Ceci dit, cela n’enlève en rien le charme de la ville, où il fait bon prendre son temps…

DSC05205 DSC05186 DSC05098

Le fameux pont-pagode Japonais, ou Chau Co

Le fameux pont-pagode Japonais de 1593, ou “Chau Co”

Ah Papi!! La bonne epoque hein?!

Ah Papi!! La bonne époque hein?!

DSC05190 DSC05192

DSC05181Et si la journée, l’architecture est bluffante, la nuit, c’est encore plus extraordinaire!

DSC05250 DSC05267 DSC05270 DSC05278 DSC05283 DSC05286

Et à part visiter la vieille ville me direz-vous?

“Oh là calme toi tout de suite!!” je vous répondrais.

Puis, je vous expliquerais que vous pouvez aller à la plage, et passer un après-midi entier à boire des coups (un peu… beaucoup) au “Soul Kitchen” en se moquant (un peu… beaucoup) des babas cools et des vieux baroudeurs qui se sont joyeusement accaparés les lieux…

DSC05227 DSC05224

DSC05208 DSC05229

Et puis je vous conseillerais de partir dans les rizières en moto, comme il nous avait été conseillé au préalable, ça vaut vraiment le coup!

DSC05303 DSC05311 DSC05330 DSC05331 DSC05322

Retour sur Danang, pour déposer le scooter et rentrer à Singapour, un dernier regard sur le Vietnam, toujours un peu triste de quitter ce truculent pays…

DSC05337

Plus d’infos pays: par ici

Voir d’autres destinations: par ici

Un commentaire? Un message? c’est par ici!