BINTAN

DSC03866

Pays: Indonésie

Voyage: Juin 2016 / 2 jours

Période recommandée: Pour faire du Kite Surf, c’est de Décembre à Février, puis de Juin à Août. Là, on est bon.

Durée recommandée: 2 jours

Budget: $$$

Itinéraire: (Au Nord de la ligne jaune: Bintan Resorts, au Sud, Bintan “Indonésie”)

ligne separatrice

ASPECTS PRATIQUES

Transport: Singapour  (Tanah Merah Ferry Terminal) ↔ Bintan (Bandar Bentan Telani Ferry Teminal) : approx. 60 SGD avec Bintan Resort Ferries, aller: 8h10 / retour 20h15. Ferry Terminal Hotel: en voiture privée: 1h15 et 400K IDR par trajet avec Vinosa Travel (WhatsApp/SMS: +65 9488 9890, appel: +62 852 7218 7318).

Logement: Trikora Beach Club Resort. Un hôtel magnifique, dont le luxe se trouve dans le calme, dans la douceur, dans la nature et qui plairait autant à une Marie-Marthe à repetto, à une Aude-Eliette  à “pas de chaise en plastique chez moi”, à une Jeannette avec plein de bagouzes et plein d’enfants qui aime quand même beaucoup la bière, qu’à une Ganache plus saine d’esprit et de corps attachée à la simplicité. Bref, une belle piscine, pour toutes mes copines.

DSC03804 DSC03834

Activité: Kite Surf!

20160625_115558

Pour une si petite île, c’est un paradis de Kite surfeurs, notamment à Mana-Mana dans le Nord (pas de club), mais surtout vers Trikora Beach dans l’est: Une côte déserte, avec du vent, peu de profondeur, une belle eau, quelques villages sur pilotis, et 2-3 jolis hôtels au calme. On peut prendre des leçons ou louer du materiel à Agro Beach Resort, en passant par Harun: www.kitoons.asia. Harun est singapourien, passe ses weekends à Bintan, a un genou en carton, et est instructeur officiel de Kite Surf. Je recommande vivement.

20160625_135305

Plus d’infos pratiques sur Indonésie

ligne separatrice

RÉCIT

Autant pour moi, je savais pas… Mais en fait, Bintan, c’est cool!

DSC03855

Alors faut d’abord que je clarifie un truc: Bintang et Bintan, ca n’a rien à voir: la première, c’est une bière qui veut dire “étoile” en Indonésien, la deuxième , c’est une île de 2.5X la taille de Singapour. Pfiou.

Rien à voir, fils unique...

Rien à voir, fils unique…

Aucun lien, fille unique .. (désolé frero, mais il est temps que tu saches que papa maman t'ont adopté...)

Aucun lien, fille unique .. (désolé fréro, mais il est temps que tu saches que papa et maman t’ont adopté…)

La capitale de l’île, c’est Tanjung Pinang avec 200.000 Habitants. Une bonne partie de la ville est construite sur pilotis, et on peut encore trouver des bâtiments à l’architecture coloniale hollandaise. Pourquoi? Un peu d’histoire:

Ça commence au 3eme siècle. Si tot, parce-que Bintan est plutôt bien placée, sur la route Chine – Inde → Il y a du pognon qui transite par ici, et l’argent, ça n’a pas d’âge. Du coup ça a toujours été :

  • soit un comptoir commerçant (prisé des chinois, malais, et plus tard anglais et hollandais qui restent un peu),
  • soit une sorte de relais-routier local,
  • soit une base de … pirates….

Ibn Battuta, un chroniqueur arabe de la bonne époque, dit de la région: “here are little islands, from which armed black pirates with poised arrows emerged, possessing armed warships: they plunder people but do not enslave them” .On a même appelé l’île  “Pirate Island” pendant quelques temps. Heureusement il y en a plus… enfin… papa dis! y’en a plus hein? DIS QUE Y’EN A PLUS! PAPA??!?

UNOSAT_Global_Piracy_Overview_1995-2013… bref…

Pendant la seconde guerre mondiale, Bintan est sous domination japonaise, et beaucoup de locaux sont pris de force dans l’armée. Mais en 1945 (Note à mon cher petit frère: c’est l’année de la fin de la seconde guerre mondiale, baltringue), Bintan devient partie intégrante de l’Indonésie.

Proche de Singapour, elle devient dernièrement une ile prisée des touristes. Pour les accueillir, Bintan a développé méchamment le Nord (au dessus de la ligne jaune sur la carte du début), alors que le reste de l’ile reste encore (pour longtemps?) épargnée. Et c’est là que nous irons:

Part-prise autochtone

Part-prise autochtone

Apres 1h de voiture à travers la nature bintanoise, sur une route très jolie qui ferait plaisir aux cyclistes (peu de voiture, bonne condition, bref, une belle étape du tour de France), nous arrivons à notre hôtel sur Trikora beach, sous un énorme orage tropical.

Nous le quittons (à regret) rapidement, pour rejoindre Agro Resort Beach, ou on fera du kite surf. Apres une journée complète à tenter de maitriser la voile, on est rincé, mais heureux.

Le lendemain, on aura eu l’occasion de ressentir ce que tout surfeur qui se respecte connait: l’attente interminable du vent (j y vais? j y vais pas?)  mêlée à une prière intime pour que Dieu souffle un coup sur le détroit de Singapour… sauf que aider les islandais à gagner contre l’Angleterre à l’Euro 2016 était semble-t-il sa miraculeuse priorité.

Du coup, on boit des bières, on visite des villages flottants, on attrape des intoxications alimentaires… un bon dimanche en Indonésie…

flower-1203563_640

Un commentaire?Un message? c’est par ici